« Mag vidéo sur la musique libre | Accueil | Un label US devient 100% digital »

05/01/2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

cool je vais lire ca aussi.
Au fait j'ai reussi pour Yahoo! US.

http://gregorytalon.blogspot.com/2007/01/direct-marketing-campaign-to-get.html

Cool, merci pour l'étude, je m'y colle aussi ce WE...

Grégory c'est énorme ce que t'as fait et t'as ben mérité ta place :)

PS : qui vient au Mobile Monday lundi ?

Bon week end

salut et bonne à nez ! J'ai jeté un oeil à cette enquête dont les résultats sont à prendre avec quelques reserves.Les questions sont posées à des usagers de P2P.On sait donc qu'ils ont tendance spontanément à répondre dans le sens de minimiser leurs actes. Ils disent simplement que depuis qu'ils utilisent les P2P ils écoutent davantage de musique, ils en parle plus autour d'eux et ils découvrent plus de nouveaux artistes.Ce que personne ne conteste vraiment.Aucune question ne concerne l'achat de CD.Par contre, à la question, achetez-vous plus de places de concerts, la réponse est à 67%: le même nombre ! La moyenne est à 6 concerts par ans et reste à ce niveau qui pourra difficilement bouger si le prix des places continue à augmenter.Si la situation reste en l'état, je pense pour ma part que le CD actuel va disparaître totalement, et que son apport dans la production d'oeuvres nouvelles ne sera pas remplacé par l'économie du concert. Un article paru dans Le Point titré "Le hit-parade des gains 2006" laisse apparaitre le budget d'enregistrement des albums :"Les artistes sous licence assument eux-mêmes les frais d'enregistrement de leurs albums, soit de 250 000 à 400 000 euros".Si le CD disparait, l'économie du concert ne remplacera pas les recettes qui permettent aujourd'hui de produire des albums avec ces budgets là.De plus, c'est la promotion du CD à la télé et à la raduio qui fait vendre des places de concerts.C'est pourquoi il est urgent de travailler sur un nouveau type de CD cohérent avec les échanges gratuits que par ailleurs, on ne pourra pas empecher.Et il est urgent de trouver un système par lequel les auteurs d'oeuvres originales puissent profiter des profits essentiellement speculatifs des sites Internet qui profitent des échanges gratuits sans injecter un seul centime dans la production.Merci apluche !

A Greg : la bonne nouvelle de 2007 ! je compte te lire régulièrement !
A David, sorry, trop de tafs :(
A Philaxel: merci pour cette longue explication, je te rejoins complètement sur le risque de disparition du CD, alors qu'on pourrait faire tellement de choses autour de l'objet...Je suis actuellement une étudiante en école de design qui fait un super boulot là-dessus (le CD 2.0), more news coming soon ! et merci pour la correction de faute d'orthographe

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

En librairie !

Pour en savoir plus...en vidéo !

Twitter


Enter your email address:

Delivered by FeedBurner


Powered by Rollyo

Creative Commons

  • Creative Commons License