« LE BACKSTAGE Airtist est ouvert! | Accueil | L'age de Peer: la couverture »

04/05/2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Hello!

Petit question qui m'est venu à l'esprit...Est ce que finalement, la Star Academy n'est pas un précurseur de la co-création de valeur?

Petit extrait de mon mémoire:
"Et si l’on laissait le téléspectateur choisir ce qu’il aimerait entendre ? Les consommateurs sont appelés pour être créateurs de produits et paient pour ça. Pour élire les candidats, le public doit composer un numéro de téléphone surtaxé (0,56 euro l'appel) ou envoyer un SMS +, également surtaxé (0,35 euro l'appel + le prix du SMS, variable selon l'opérateur). C’est ce que l’on appelle le marketing participatif."

Ce modèle pousse peut être le "bouchon" un peu plus loin en faisant payer le téléspectateur pour qu'il participe à la création de la Star.

Qu'en penses tu?

Tout à fait d'accord, le public est prêt à payer pour interagir avec l'univers de l'oeuvre... ce qui aboutit à une expérience musicale "sur-mesure"...

Très intéressant, cet article ... cela dit, même si le net permet à l'usager d'intéragir, sous une forme ou une autre, avec la musique qu'il a choisie, ce ne sera jamais comparable à l'expérience émotionnelle et sensorielle de la réalité scénique ...
Je pense que la musique occupe vraiment une place à part, au sein des divertissements ... et même si on peut retrouver certains arguments dans l'expérience théâtrale ou celle du cirque, ça ne suffit pas pour tout justifier ... de toute façon, le réel ne remplacera jamais le virtuel, c'est une certitude ... et ce, quelle que soit la place qu'on attribue à l'usager dans la co-création musicale ... sans parler de la sensibilité de chacun qui complexifie un peu plus la donne.
++

heu plutôt : le virtuel ne remplacera jamais le réel ... enfin ça marche dans les 2 sens :p

Et si c'était la proximité et l'interaction qui créait l'émotion?
Sans doute plus l'interaction est physique, plus elle est forte , mais parfois l'interaction et la proximité virtuelles sont aussi très impliquant émotionnellement (et si tu recevais un email de Muse, tu kifferais pas?) hihi...

[début du HS]"Pink ego box" ... c'était moi bien évidemment :-) Tu connais ce titre j'espère ... sinon tu sais ce qu'il te reste à faire [fin du HS]

Nan mais sérieux, la distance entre artistes et fans est indispensable, voire même salutaire ... la façon de partager et de co-créer la musique évolue, oui, mais le reste, huhuhu ... et puis je préfère rencontrer les artistes à la fin de leur concert, plutôt que sur le net ... simple question de feeling :p

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

En librairie !

Pour en savoir plus...en vidéo !

Twitter


Enter your email address:

Delivered by FeedBurner


Powered by Rollyo

Creative Commons

  • Creative Commons License