« Zenzile joue en live sur internet | Accueil | Jeudi soir je vais voir Myassa »

10/10/2005

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Oui Alban c'est très interessant comme type d'experience parceque cela ne peut se produire que par le web.On peut imaginer que de telles experiences de mécénat direct vont se multiplier dans l'avenir et permettre à des productions totalement indépendantes et donc libres de contraintes sur le contenu de se développer. On peut imaginer aussi des expériences valorisant directement les contributions sous forme de dividendes reversés en cas de réussite financière. Ce serait en quelque sorte la naissance du nouvelle forme de capitalisme direct ?

L'industrie cinématographique est telle que ce type de raisonnement n'est pas applicable dans toutes les productions, particulièrement lors de l'adaptation d'un roman: le travail du réalisateur, c'est aussi savoir donner une interprétation à un fait ou un évènement. Si le cinéma se capitalise, comme dit Philaxel, ne peut-on pas craindre des pressions autour du réalisateur, idéologiques comme scénaristiques?

Les productions musicales s'adaptent plus à mon sens à la cocréation: par un rapport direct à l'artiste, l'audionaute oriente ses choix. Il peut même devenir, comme le permet Music75.com, musicien pour le groupe! On atteint ici une cocréation de valeur beaucoup plus forte que la figuration...

Effectivement, ce modèle ne pourra pas facilement s'appliquer aux grands studios, leur structure ne permettant pas de telles interactions...mais à terme, les initiatives comme celles-ci montrent la voie. Les petites boites de prod peuvent proposer de nouveaux modèles car commencent from scratch, donc n'ont pas de rigidité hérité de l'ancien système de création de valeur...

Si le système est effectivement intéressant en terme de financement de la création, je reste en revanche sceptique sur la légalité d'un tel procédé (sauf s'il existe quelque chose au niveau du cinéma) car dans le cas présent il semble s'agir d'un appel public à l'épargne. Or en la matière il existe des règles strictes a respecter en application du code du commerce. En plus GUYOM CORP est une SARL et je ne suis pas persuadé non plus qu'une SARL puisse procéder à un appel public à l'épargne
... Et je n'ai rien trouvé sur le site à ce sujet... La subtilité vient peut être du fait de proposer un DVD avec la contribution, qui transforme le procédé en une opération de "pré-vente/pré-commade".

Si effectivement le public peut financer directement la création il me semble nécessaire de mettre un cadre juridique minimum pour assurer la bonne utilisation des fonds ainsi récoltés, surtout lorsqu'il s'agit de société commerciale !

En ce qui concerne le cadre juridique, s'il s'agit de dons, dans le cadre associatif cela ne pose aucun problème, c'est du mécénat.Dans le cadre privé ou d'une entreprise là, je ne suis pas specialiste mais je pense qu'il n'y a pas d'obstacles comptables majeurs à ce principe tout est une question de fiscalisation des dons.Ce type de financement direct est plutôt à envisager comme une alternative aux grands studios.Pour les grands studios l'argent est là, on choisit le projet le budget est bouclé.Tout le problème est d'avoir son projet soutenu. Pour un réalisateur ou un scenariste qui a un projet non financé il pourra créer un site web autour du projet, exposer son idée et même le texte du scenario, et si les internautes sont interessés ils pourront donner et constituer le budget.On peut imaginer très bien que le proteur du projet crée sa société, apporte le capital de départ, et mette en vente des parts de sa société, il n'y aucun obstacle juridique à cela si c'est fait dans le respect des règles.
Bon faut pas s'emballer, si on veut financer Harry Potter comme ça il faudrait réunir plusieurs dizaines de milliers d'€.Il faudra peut être 20 ou 30 ans pour que ce principe devienne réellement efficace et entre dans les moeurs.

j'aimerai etre actrice j'ai 11 ans et bientot 12 et je fais du théâtre maintenant depuis assé lontemps et mon reve le plus chere seré de devenir actrice de cinéma alord si vous avez un rendez-vous a me proposé...je ne sais pa comment vous allé faire mais essayé de me contacté svp merci d'avance

bonjour, j'ai 20 ans je fais 1m60 pour 55kilo je suis tombée sur votre site donc je me permet de vous écrire, je cherche un role dans le cinema en tant que figurante sachant que je suis debutante dans ce domaine. je suis de nature tres motivée et j'aimerais vraiment decouvrir le monde du cinema. je vous remercie d'avance de me repondre si le temps vous le permet a cette adresse: [email protected]

bonjour je viens de finir l ecriture d un script comment faire pour me faire connaitre?

bonjour je viens de finir l ecriture d un script comment faire pour me faire connaitre?

Désolé Lounis, je connais pas trop d'astuces dans ce domaine là, j'ai demandé des infos à un pote de Canal Plus, je vais voir ce qu'il peut répondre.
A bientôt et bon courage dans tous les cas,
Alban

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

En librairie !

Pour en savoir plus...en vidéo !

Twitter


Enter your email address:

Delivered by FeedBurner


Powered by Rollyo

Creative Commons

  • Creative Commons License