« Activisme en ligne + interview politique : deux vidéos Social Media Club Lounge | Accueil | Il ne suffit pas de twitter pour faire de la démocratie directe »

13/12/2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

I own that I am not a friend to a very energetic government. It is always oppressive.
Thomas Jefferson
3e Président des Etats-Unis

En tant qu'américain, je ne suis pas non plus l'ami des gouvernement actifs car l'histoire nous montre qu'ils sont toujours répressifs, tous sans exception.

Que le gouvernement ou l'état reste en dehors des médias sociaux. S.VP

Frédéric,

merci de votre commentaire sur ce sujet qui me passionne. Je tiens cependant à répondre à votre méfiance à l'égard du projet.

Tout d'abord, le gouvernement comme l'Etat comme l'Administration sont d'ores et déjà présents sur les réseaux sociaux. En effet, nombres de blogs, comptes twitter et autres existent déjà. Les initiatives qui existent sont toutefois mal organisées, preuve que l'Administration a compris l'intérêt et les enjeux des médias sociaux, sans forcément en avoir compris toutes les possibilités qu'ils offrent. La logique de "réseau" et de "communauté" est très mal intégrée dans leur utilisation par exemple.

Ce que propose Social Media Gouvernance n'est en aucun cas un contrôle de ces outils, mais bien une utilisation adéquate. La présence de l'Administration sur le réseau doit se faire selon plusieurs angles :
- mutualisation des actions par l'utilisation du réseau (création d'une communauté de l'Administration) ;
- utilisation du réseau pour répondre en temps réel (ou presque) aux problèmes des usagers (communication) ;
- organisation de la participation des usagers au Service public par le biais de l'écoute des utilisateurs (participation).

L'ambition de Social Media Gouvernance est donc définitivement de faire en sorte que les médias sociaux soient reconnus comme vecteur de modernisation de l'Etat, et non comme un simple phénomène de mode des entreprises en mal de communication.


Pour finir, le fonctionnement des Etats-Unis est différent de celui de la France et notre projet - pour l'instant - n'a pas vocation à s'exporter. Vous êtes donc bien à l'abri - et pour longtemps - d'un Etat qui s'engage, d'une Administration active et d'une réponse concrète aux attentes des usagers. Toute la logique du Service Public français en somme.


Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez bien sûr vous rendre sur notre blog où nous développons le projet, toujours dans le respect des libertés.

http://blog.administration2020.fr/social_media_gouvernance/

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

En librairie !

Pour en savoir plus...en vidéo !

Twitter


Enter your email address:

Delivered by FeedBurner


Powered by Rollyo

Creative Commons

  • Creative Commons License